Essayez ces 6 moyens naturels pour améliorer la mémoire et la concentration

Perte d’attention ?

Vous est-il déjà arrivé de rentrer dans une pièce pour oublier ce que vous cherchiez ? Vous êtes entré dans un magasin pour acheter du lait et vous êtes parti sans lait ? Si vous ne vous sentez pas bien ces derniers temps, rejoignez le club.

Dans notre monde moderne et trépidant, il est facile de se sentir dépassé et de s’en sortir. En plus de ralentir et de réduire les distractions comme votre téléphone, il existe des moyens simples de vous prendre en charge et d’améliorer votre concentration, votre santé mentale et votre mémoire. Voici quelques conseils, directement issus des experts.

Graisses et super aliments sains

Le Dr Bonnie Brock, diététicienne, docteur en médecine naturopathique et propriétaire de A New Leaf Natural Medicine à Evanston et Glenview, IL, recommande d’augmenter les super-aliments et de réduire les aliments inflammatoires.

Sa liste d’aliments à incorporer comprend :

  • Poisson d’eau froide/huileux pour les acides gras oméga-3
  • Des aliments fermentés pour des probiotiques bénéfiques
  • Des légumes verts à feuilles sombres pour des vitamines et des minéraux stimulant le cerveau
  • Baies rouges et violettes foncées pour un anthocyane puissant
  • Gingembre et racine de curcuma pour leurs propriétés anti-inflammatoires
  • Oignons, sunchoke, asperges, jicama et pissenlits riches en prébiotiques pour nourrir votre microbiote bénéfique existant

Les aliments à réduire ou à éviter :

  • Viandes transformées inflammatoires (viande de déjeuner, bacon)
  • Les sucreries et les glucides raffinés (biscuits, gâteaux, sodas)
  • Édulcorants artificiels

Vitamines, herbes et suppléments

Livia Ly, diététicienne et nutritionniste agréée et fondatrice de Nutrily, propose une gamme de compléments alimentaires pour aider la mémoire et la concentration :

Vitamine D : joue un rôle fondamental dans la santé du cerveau et une carence peut altérer les capacités cognitives. Le soleil est irremplaçable lorsqu’il s’agit de la capacité du corps à produire des quantités adéquates de vitamine D.

Vitamine C et vitamine E : Ces nutriments sont de puissants antioxydants, et la vitamine C est la plus répandue dans le cerveau.

Vitamines B : B12 et B6 jouent des rôles spécifiques dans la synthèse de l’ADN ou des neurotransmetteurs. Les vitamines B1, B2, B3, B5 et B7 favorisent une production d’énergie adéquate.

Sauge : a la réputation d’améliorer la mémoire et la concentration.
Romarin : protège le cerveau contre la neurodégénérescence.

Zinc : Important pour le bon fonctionnement des neurotransmetteurs (viande de bœuf biologique, graines de sésame).

Calcium : Important pour la signalisation cérébrale (tofu biologique, graines de sésame).

Fer : participe à la formation des neurotransmetteurs et de certaines cellules du cerveau, ainsi qu’au transport de l’oxygène (mangez du foie de bœuf ou du soja biologique).

Magnésium : Nécessaire à plus de 300 réactions métaboliques dans l’organisme, dont beaucoup sont importantes pour le fonctionnement normal du cerveau (pépins de courge non salés, épinards biologiques).

Exercice physique

Nous savons tous que l’exercice est bon pour la santé physique, mais saviez-vous qu’il est aussi bon pour la santé mentale ? « L’exercice est l’un des outils les plus étudiés pour aider à stimuler la concentration et la mémoire », déclare le Dr Kelly A. Simms, ND, qui dirige un cabinet de santé intégrative et fonctionnelle dans le quartier de Lincoln Park à Chicago.

« Selon la recherche, l’activité physique peut aider à la fonction cérébrale et protéger contre la perte de fonction cérébrale due au vieillissement », ajoute-t-elle.

Pour avoir un impact positif sur les fonctions cérébrales, l’exercice doit être « planifié, structuré et répétitif ». Pensez à adopter une routine quotidienne de marche, de course ou de natation – ou même d’haltérophilie – pour en constater les bienfaits.

Hydratation

Une bonne hydratation est la clé de bien des choses, notamment des fonctions cérébrales. « La déshydratation provoque des maux de tête, de la confusion ou une fausse faim », explique le Dr Ly.

Elle recommande de boire beaucoup de liquides – environ 17 onces par jour, selon votre poids corporel – y compris de l’eau filtrée, de l’eau de coco naturelle, des bouillons et des soupes maison, des jus de légumes ou des smoothies non sucrés et des thés non caféinés.

Sommeil et méditation

Oui, il se peut que vous deviez fermer pour vous recharger. Un sommeil régulier, au moins sept à huit heures par nuit, est ce que vous devriez viser.

Le Dr Simms recommande les conseils suivants pour un sommeil réparateur :

  • Arrêtez les écrans au moins 30 minutes avant de vous coucher.
  • Gardez votre téléphone hors de votre chambre pour la nuit ou en mode avion s’il est à votre chevet.
  • Gardez votre maison au frais – autour de 20 degrés.
  • L’obscurité aide votre corps à produire plus de mélatonine, ce qui peut améliorer la qualité de votre sommeil lorsque vous vous mettez enfin au travail.
  • En parlant de mélatonine, si vous avez besoin d’un soutien pour dormir, une petite dose de 0,5 mg 30 minutes avant d’aller au lit peut vous aider à dormir et ne pas provoquer de grognements associés à une dose plus élevée de mélatonine.
  • Buvez une tisane une heure avant de vous coucher. Les thés prennent du temps à boire, ce qui est apaisant, et les mélanges de plantes comme la camomille peuvent aider à calmer votre esprit.
  • 10 minutes avant de vous coucher, méditez.

Jeux d’esprit

Le Dr Brock recommande d’entraîner votre cerveau à l’aide de puzzles et de jeux pour le maintenir en pleine forme. « Faites des puzzles, des jeux d’esprit et des tests de mémoire – tout ce qui vous fait penser », dit-elle.

Cela inclut également l’examen de vieilles photos, ce qui est particulièrement utile pour la population âgée. « Parcourez de vieilles photos avec quelqu’un et racontez-vous l’histoire du da

Laisser un commentaire